éboulement

(nom masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Signification éditée en 1932 pour le terme « éboulement » par l’Académie Française.
Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1835.
Ancienne définition de « éboulement » de source académique (Académie Française, parution de 1798).

Merci à édouard et Désiré pour la numérisation du mot éboulement.



Emplacement dans le dictionnaire :

ébonite
éborgner
ébouillanter
ebouilli
ébouilli
ébouillir
ebouillir
éboulage
éboulement
ébouler
ébouleux
éboulis
ébourgeonnage
ébourgeonner
ébouriffant
ébouriffé
ébouriffer
éboutage
ébouteuse
ébranchage
ébranché




Quelques citations et utilisation du mot éboulement dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - éboulement, intégré par Pierre LOTI dans son ouvrage «Le Roman d'un enfant».
N°2 - intégré par Paul VIDAL DE LA BLACHE dans son œuvre «Principes de géographie humaine».
N°3 - éboulement, cité par Jules VERNE au sein de son œuvre «L'Île mystérieuse».
N°4 - repris par Jules MICHELET dans son œuvre «L'Insecte».
N°5 - éboulement, repris par Jules MICHELET au sein de son livre «L'Oiseau».
Citations éboulement