ébéniste

(nom masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1986.
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 1835.
Ancienne signification parue en 1798 dans dictionnaire de l’Académie Française.

Merci à Clément et Arianne pour la numérisation du mot ébéniste.



Emplacement dans le dictionnaire :

ébaudissement
ébénacées
ebène
ébène
ebene
ébenier
ebenier
ébénier
ébéniste
ébeniste
ebeniste
ébénisterie
ébeylières
ébiselure
éblouir
éblouîr
éblouissant
éblouissement
ébonite
éborgner
ébouillanter




Quelques citations et utilisation du mot ébéniste dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - ébéniste, repris par Émile DURKHEIM dans son livre «De la division du travail social».
N°2 - cité par Pierre-Joseph PROUDHON dans son ouvrage «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°3 - ébéniste, terme cité par Pierre-Joseph PROUDHON au sein de son livre «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°4 - repris par Louis REYBAUD au sein de son œuvre «Jérôme Paturot à la recherche d'une position sociale».
N°5 - ébéniste, cité par Louis-Sébastien MERCIER dans son ouvrage «Tableau de Paris : t. 1 à 4».
Citations ébéniste