Désobligeant

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Définition académique pour le terme « désobligeant » (parue en 1986).
Définition académique pour le terme « désobligeant » (parue en 1932).
Ancienne signification du terme « désobligeant », parution de 1835, dictionnaire académique Français.
Ancienne définition académique pour le terme « désobligeant » (parue en 1798).

Merci à Mariette et Corinne pour la numérisation du mot désobligeant.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « désobligeant ».


Le synonyme le plus proche de désobligeant est : malintentionné.

Autres synonymes usités:

synonymes de désobligeant


Emplacement dans le dictionnaire :

desobeir
désobéir
desobeïr
désobéissance
desobeissance
désobéissant
desobéissant
desobeïssant
désobligeant
desobligeant
désobstruer
désoccupé
désoeuvré
desoeuvré
désoeuvrement
desolant
désolant
désolation
desolation
désolé
désoler




Quelques citations et utilisation du mot désobligeant dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Désobligeant, terme cité par Eugénie de GUÉRIN dans son ouvrage «Journal (1834-1840)».
N°2 - intégré par George SAND au sein de son œuvre «Histoire de ma vie».
N°3 - Désobligeant, intégré par Isabelle de CHARRIÈRE dans son œuvre «Caliste ou Lettres écrites de Lausanne».
N°4 - cité par Jacques CAZOTTE au sein de son ouvrage «L'Honneur perdu et recouvré».
N°5 - Désobligeant, terme cité par Nicolas RÉTIF DE LA BRETONNE au sein de son ouvrage «Le Paysan perverti ou les Dangers de la ville».
Citations désobligeant