Désobéissance

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Définition « désobéissance » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1932.
Ancienne définition académique pour le terme « désobéissance » (parue en 1835).
Ancienne définition académique pour le terme « désobéissance » (parue en 1798).

Merci à Nicolette et édith pour la numérisation du mot désobéissance.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « désobéissance ».


Le synonyme le plus proche de désobéissance est : insubordination.

Autres synonymes usités:

synonymes de désobéissance


Emplacement dans le dictionnaire :

désireux
désistement
desistement
desk
desobeir
désobéir
desobeïr
désobéissance
desobeissance
désobéissant
desobéissant
desobeïssant
désobligeant
desobligeant
désobstruer
désoccupé
désoeuvré
desoeuvré
désoeuvrement
desolant
désolant




Quelques citations et utilisation du mot désobéissance dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Désobéissance, intégré par Émile DURKHEIM dans son œuvre «De la division du travail social».
N°2 - terme cité par Joséphin PÉLADAN dans son œuvre «Le Vice suprême».
N°3 - Désobéissance, repris par Jules MICHELET au sein de son ouvrage «Sur les chemins de l'Europe».
N°4 - terme cité par Pierre-Joseph PROUDHON dans son livre «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°5 - Désobéissance, cité par Benjamin CONSTANT au sein de son œuvre «Principes de politique».
Citations désobéissance