Dépravation

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification du terme « dépravation », parution de 1986, dictionnaire académique Français.
Définition de « dépravation » de source académique (Académie Française, parution de 1932).
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1835.
Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 1798.

Merci à émilie et Aude pour la numérisation du mot dépravation.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « dépravation ».


Le synonyme le plus proche de dépravation est : débauche.

Autres synonymes usités:

synonymes de dépravation


Emplacement dans le dictionnaire :

dépouillement
dépouiller
depouiller
dépouilleur
dépourvoir
dépourvu
depoüillé
dépravant
dépravation
depravation
dépravé
depravé
dépraver
depraver
deprecatif
déprécatif
dépréciatif
dépréciation
déprécié
déprécier
déprédatif




Quelques citations et utilisation du mot dépravation dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Dépravation, intégré par Joris-Karl HUYSMANS dans son livre «À rebours».
N°2 - terme cité par Joris-Karl HUYSMANS au sein de son livre «À rebours».
N°3 - Dépravation, mot intégré par CHÊNEDOLLÉ au sein de son œuvre «Journal de Chênedollé (1803-1833) : extraits».
N°4 - terme cité par Edmond ABOUT dans son ouvrage «La Grèce contemporaine».
N°5 - Dépravation, intégré par Pierre-Joseph PROUDHON au sein de son ouvrage «Qu'est-ce que la propriété ?».
Citations dépravation