Dénégation

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Définition du mot « dénégation » par l’Académie Française (édition de 1986).
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne définition « dénégation » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1835.
Ancienne définition académique pour le terme « dénégation » (parue en 1798).

Merci à Sylvaine et Stéphanie pour la numérisation du mot dénégation.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « dénégation ».


Le synonyme le plus proche de dénégation est : négation.

Autres synonymes usités:

synonymes de dénégation


Emplacement dans le dictionnaire :

démurer
dénaire
dénationalisation
dénaturation
denaturé
dénaturé
dénaturer
dénégation
denegation
dengue
déni
deni
déniaiser
deniaiser
dénicher
denicher
dénié
dénier
denier
denier à dieu
denier de fin




Quelques citations et utilisation du mot dénégation dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Dénégation, repris par Émile MOSELLY dans son ouvrage «Terres lorraines».
N°2 - intégré par Pierre-Joseph PROUDHON dans son livre «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°3 - Dénégation, terme cité par Pierre-Joseph PROUDHON dans son œuvre «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°4 - cité par François GUIZOT au sein de son livre «Histoire générale de la civilisation en Europe depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolut».
N°5 - Dénégation, cité par Victor de JOUY dans son œuvre «L'Hermite de la Chaussée-d'Antin ou Observations sur les mœurs et les usages parisiens au commenceme».
Citations dénégation