Défoncé

(part. passé)

Définition(s) disponible(s) :



Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 1835.
Définition d’Emile Littré (édition de 1876) pour le mot « défoncé ».

Merci à Rémy et Mélanie pour la numérisation du mot défoncé.



Emplacement dans le dictionnaire :

déflation
défléchi
défléchir
déflegmer
défleurir
defleurir
déflexion
deflorer
déflorer
défoncé
défonce
défoncer
defoncer
déformateur
déformation
déformé
déformer
défourné
défournement
défourner
défournis




Quelques citations et utilisation du mot défoncé dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Défoncé, mot intégré par Émile MOSELLY dans son œuvre «Terres lorraines».
N°2 - cité par Anatole FRANCE dans son œuvre «L'Orme du mail».
N°3 - Défoncé, repris par Gaston LEROUX au sein de son œuvre «Le Mystère de la chambre jaune».
N°4 - intégré par Émile ZOLA au sein de son œuvre «La Débâcle».
N°5 - Défoncé, repris par Théodore de BANVILLE dans son ouvrage «Odes funambulesques».
Citations défoncé