Débonnaire

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Définition « débonnaire » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1932.
Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne définition du mot « débonnaire » par l’Académie Française (édition de 1798).

Merci à Corin et Hervé pour la numérisation du mot débonnaire.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « débonnaire ».


Le synonyme le plus proche de débonnaire est : bienveillant.

Autres synonymes usités:

synonymes de débonnaire


Emplacement dans le dictionnaire :

débloquer
déboire
deboire
déboisé
déboisement
déboiser
déboîté
déboîter
débonder
débonnaire
debonnaire
debonnairement
débonnairement
déboqueter
débord
débordant
débordé
débordement
débordément
déborder
débotter




Quelques citations et utilisation du mot débonnaire dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Débonnaire, repris par Anatole FRANCE au sein de son œuvre «L'Orme du mail».
N°2 - intégré par Joris-Karl HUYSMANS dans son ouvrage «À rebours».
N°3 - Débonnaire, repris par VILLIERS DE L'ISLE-ADAM dans son ouvrage «Contes cruels».
N°4 - repris par Armand SULLY PRUDHOMME dans son ouvrage «La Justice».
N°5 - Débonnaire, repris par Léon CLADEL au sein de son livre «Ompdrailles, le tombeau des lutteurs».
Citations débonnaire