Crénelé



Définition(s) disponible(s) :



Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne définition du mot « crénelé » par l’Académie Française (édition de 1798).
Définition d’Emile Littré (édition de 1876) pour le mot « crénelé ».
Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 17962.

Merci à Camille et Amaury pour la numérisation du mot crénelé.



Emplacement dans le dictionnaire :

crémone
crénage
crénaté
crénate
créné
créneau
creneau
crènelage
crénelage
crénelé
crenelé
creneler
crèneler
créneler
crénelure
crènelure
créner
créneur
crénon
créole
créosote




Quelques citations et utilisation du mot crénelé dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Crénelé, mot intégré par Eugène FROMENTIN dans son œuvre «Un été dans le Sahara».
N°2 - cité par Georges CUVIER au sein de son œuvre «Leçons d'anatomie comparée».
N°3 - Crénelé, intégré par Georges CUVIER au sein de son ouvrage «Leçons d'anatomie comparée».
N°4 - cité par Alphonse de LAMARTINE dans son œuvre «Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient (1832-1833) ou Notes d'un vo».
Citations crénelé