Couronné

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée en 1986 pour le terme « couronné » par l’Académie Française.
Ancienne définition académique pour le terme « couronné » (parue en 1835).
Ancienne définition du mot « couronné » par l’Académie Française (édition de 1798).
Définition de l’équipe de la-definition.fr (édition de 2009) pour le mot « couronné ».

Merci à Solange et Lionel pour la numérisation du mot couronné.



Emplacement dans le dictionnaire :

courge
courgée
courgette
courir
courir les têtes
courlan ou courliri
couroir
couronnade
couronné
couronne
couronner
couronnure
courpate
courre
courrier
courriere
courrière
courroie
courroucé
courroucer
courroux




Quelques citations et utilisation du mot couronné dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Couronné, cité par Paul ADAM au sein de son œuvre «L'Enfant d'Austerlitz».
N°2 - mot intégré par Georges RODENBACH dans son ouvrage «Le Règne du silence».
N°3 - Couronné, cité par Jules LEMAÎTRE au sein de son œuvre «Les Contemporains : première série».
N°4 - intégré par Albert SAMAIN au sein de son œuvre «Le Chariot d'or».
N°5 - Couronné, intégré par François COPPÉE au sein de son ouvrage «La Bonne souffrance».
Citations couronné

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons

Usage du mot: couronné

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :