Convié



Définition(s) disponible(s) :



Ancienne signification parue en 1835 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1798.
Signification éditée en 1876 pour le terme « convié » par Emile Littré.
Ancienne signification développée en 17962 par l’académie Française (ACAD - 17962).

Merci à Gautier et Mariette pour la numérisation du mot convié.



Emplacement dans le dictionnaire :

converti
convertibilité
convertible
convertir
convexe
convexité
convict
conviction
convictionnel
convié
convier
convivant
convocation
convoi
convoité
convoiter
convoiteur
convoiteux
convoitise
convoler
convoluté




Quelques citations et utilisation du mot convié dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Convié, cité par Jules LEMAÎTRE dans son œuvre «Les Contemporains : première série».
N°2 - mot intégré par Théodore de BANVILLE au sein de son ouvrage «Les Cariatides».
N°3 - Convié, intégré par Rodolphe TOEPFFER dans son œuvre «Nouvelles genevoises».
N°4 - repris par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN dans son œuvre «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°5 - Convié, cité par Frédéric OZANAM dans son œuvre «Essai sur la philosophie de Dante».
Citations convié

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons

Usage du mot: convié

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :