Céans

(adverbe)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Signification éditée par l’Académie Française, année 1932.
Ancienne définition de « céans » de source académique (Académie Française, parution de 1835).
Ancienne définition du mot « céans » par l’Académie Française (édition de 1798).

Merci à Gustave et Marine pour la numérisation du mot céans.



Emplacement dans le dictionnaire :

caver au plus fort
caverne
caverneux
cavet
caviar
caviarder
cavité
cayes
ce
céans
ceans
ceci
cecité
cécité
cédant
cédé
céder
ceder
cedex
cedille
cédille




Quelques citations et utilisation du mot céans dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Céans, cité par Eugène VOGÜÉ au sein de son œuvre «Les Morts qui parlent».
N°2 - terme cité par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN dans son ouvrage «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°3 - Céans, cité par Charles-Marie LECONTE DE LISLE au sein de son livre «Poèmes barbares».
N°4 - cité par Alfred de MUSSET dans son livre «Lettres de Dupuis et Cotonet (1836-1837)».
N°5 - Céans, cité par Jean-Jacques BARTHÉLEMY abbé au sein de son livre «Voyage du jeune Anarchasis en Grèce dans le milieu du 4e siècle avant l'ère vulgaire : t. 1, 2, 3, 4».
Citations céans

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons

Usage du mot: céans

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :