Avorté



Définition(s) disponible(s) :



Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1835.
Ancienne signification développée en 1798 par l’académie Française (ACAD - 1798).
Définition de « avorté » issue du Littré (Auteur Emile Littré, édité en 1876).
Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 17962.

Merci à Jérémie et Gaston pour la numérisation du mot avorté.



Emplacement dans le dictionnaire :

avocat
avocate
avocatier
avoine
avoir
avoir droit de marque
avoisiné
avoisiner
avorté
avortement
avorter
avorton
avouable
avoue
avoué
avouer
avoyer
avrelon
avril
avuer
avulsion




Quelques citations et utilisation du mot avorté dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Avorté, intégré par Ernest RENAN dans son livre «L'Avenir de la science».
N°2 - repris par Jules LEMAÎTRE au sein de son ouvrage «Les Contemporains : première série».
N°3 - Avorté, terme cité par Victor HUGO au sein de son œuvre «Les Travailleurs de la mer».
N°4 - mot intégré par Jules JANIN dans son livre «L'Âne mort et la femme guillotinée».
N°5 - Avorté, repris par Auguste COMTE au sein de son œuvre «Catéchisme positiviste, ou Sommaire exposition de la religion universelle».
Citations avorté

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons

Usage du mot: avorté

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :