Apprête

(subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Ancienne signification parue en 1835 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne signification éditée en 1798 pour le terme « apprête » par l’Académie Française.
Définition d’Emile Littré (édition de 1876) pour le mot « apprête ».
Signification éditée en 1788 pour le terme « apprête » par J-F. Féraud.

Merci à Jeanne et Telesphore pour la numérisation du mot apprête.



Emplacement dans le dictionnaire :

apprenant
apprendre
apprenti
apprentissage
apprès
appressé
apprêt
apprêt ou apprès
apprêtage
apprête
apprêté
apprêtée ou apprête
apprêter
apprêteur
appreteur
apprêtoir
apprimé
appris
apprise
apprivoisable
apprivoisé




Quelques citations et utilisation du mot apprête dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Apprête, cité par Jean MORÉAS au sein de son ouvrage «Poèmes et Sylves : 1886-1896».
N°2 - cité par Edmond ROSTAND au sein de son ouvrage «Cyrano de Bergerac».
N°3 - Apprête, mot intégré par Eugène VOGÜÉ au sein de son ouvrage «Les Morts qui parlent».
N°4 - terme cité par Albert SAMAIN dans son livre «Le Chariot d'or».
N°5 - Apprête, terme cité par Joséphin PÉLADAN au sein de son ouvrage «Le Vice suprême».
Citations apprête