érable

(nom masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Définition « érable » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1986.
Définition « érable » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1932.
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « érable ».
Ancienne signification parue en 1798 dans dictionnaire de l’Académie Française.

Merci à Micheline et Sidonie pour la numérisation du mot érable.



Emplacement dans le dictionnaire :

équivalent
équivaloir
equivoque
équivoque
équivoqué
équivoquer
equivoquer
erable
érâble
érable
éradication
éraflement
érâfler
érafler
éraflure
éraillement
érailler
érâiller
éraillure
erbine
erbium




Quelques citations et utilisation du mot érable dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - érable, cité par Remy de GOURMONT dans son ouvrage «Esthétique de la langue française : la déformation, la métaphore, le cliché, le vers libre, le vers ».
N°2 - intégré par René BOYLESVE au sein de son œuvre «La Leçon d'amour dans un parc».
N°3 - érable, intégré par Théodore de BANVILLE au sein de son œuvre «Les Cariatides».
N°4 - mot intégré par CHÊNEDOLLÉ au sein de son œuvre «Journal de Chênedollé (1803-1833) : extraits».
N°5 - érable, mot intégré par Jules VERNE au sein de son livre «L'Île mystérieuse».
Citations érable


cliquez ici
Pour accéder directement à la-definition.fr : Publicité: